parenthèse

rdessart_2013

parenthèses

Entre parenthèses, le souffle est suspendu, le temps peut s’arrêter. On y garde bien au chaud de petits instants très précieux.

Ce qui est bien avec les parenthèses, c’est qu’on peut les ouvrir et les refermer un peu comme on veut, sans que ça perturbe tout l’équilibre de l’énoncé, ou alors juste un peu, histoire de synchroniser son rythme avec un autre rythme…

Je viens de vivre une très belle rencontre et ce qui va avec. Il est venu, il est reparti, il habite loin.

On se reverra c’est sûr, mais on ne sait pas bien quand…

Et je sais bien tout ça mais purée de pois, saloperie d’ocytocine de crotte de bique !!! Tu affoles mon cœur alors que non, non, non ! Pour plein de raisons c’est non !

Et puisque je pense que vous allez en entendre parler à longueur de posts (vous connaissez bien maintenant mes tendances midinettes), il faut que je lui trouve un nom… Appelons-le Jean, tiens ! C’est beau Jean, c’est doux et ça sent bon comme le bon pain. Et à l’envers ça sonne comme Ange.

Je ne suis pas sûre de faire aussi cucul la prochaine fois mais bon, je vous jure, je me soigne ! Comment ? Ben en buvant, pardi.

 

envie d’avoir envie…

writing cartoon-Pardon My Planet… comme dirait l’autre !

Trêve de plaisanterie, j’ai de nouveau envie d’écrire ! Pas de m’écrire, de me décrire, de parler de moi et de mon petit nombril rien qu’à moi.

J’ai envie d’écrire de la fiction ou pas, et pas forcément ici d’ailleurs.

Voilà c’est dit, ça me fait un bien fou (pas de le dire mais d’avoir envie) et ça vous fait sans doute une belle jambe.

Et si ça vous tente de faire comme moi, voici un petit site bien sympathique (il a d’autres copains sites que vous découvrirez si vous dérouler la page jusqu’en bas). J’aime beaucoup !

Vous choisissez (ou pas d’ailleurs) le sexe et l’origine ethnique de votre futur personnage, héros, héroïne, méchant ou méchante… et paf, ça vous sort son profil. Pas seulement son nom mais aussi ses peurs et ses doutes, certaines de ses caractéristiques physiques… Bref, de quoi vous amusez un moment. Surtout si vous lui associez un ou plusieurs autres personnages générés de la même façon.

Allez, je vous quitte : y’a ces deux là qui sont à deux doigts de se rencontrer !

Channary Chanthavong

She is a Cambodian female.
Personality: The Motivator.
ENFP: Extravert Intuitive Feeling Perceiving.

Outgoing, social, great people skills. Good at getting people to have fun. Physically affectionate. Attention seeking, loves crowds. Seductive, open, revealing, loving, empathetic, attachment prone.
Enthusiastic, idealistic, and creative. Able to do almost anything that interests them. Excited by new ideas, but bored with details. Open-minded and flexible, with a broad range of interests and abilities.
Needs to live life in accordance with their inner values. Disorganized. Prone to losing things. Irresponsible. Acts without thinking. Likely to have or want a tattoo. Rule breaker. Easily distracted. Comfortable in unfamiliar situations. Attracted to strange things and counterculture. Non-punctual. Likes to stand out. Prone to fantasy.
Easily talked into doing silly things. Spontaneous. Wild and crazy. Pleasure seeking, risk taking, thrill seeking, fun seeking. Adventurous. Hyperactive. Irrational. Likes to try new things, unconventional, energetic, impulsive, dangerous.

Psychological Disorder:
Paranoid.

Favored Careers:
performer, actor, entertainer, songwriter, musician, filmmaker, comedian, radio broadcaster/DJ, some job related to theater/drama, poet, music journalist, work in fashion industry, singer, movie producer, playwright, bartender, comic book author, work in television, dancer, artist, record store owner, model, freelance artist, teacher (art, drama, music), writer, painter, massage therapist, costume designer, choreographer, makeup artist.

Unlikely Careers:
data analyst, scientist, researcher, financial advisor, business analyst, government employee, office manager, mathematician, investment banker, office worker, computer tech, it professional, network engineer, strategist.

 

He is an Arabic male.
Personality: The Overseer.
ESTJ: Extravert Sensing Thinking Judging.Sociable. Group oriented. Attention seeking. Outgoing. Does not like being alone.
Practical, traditional and organized. Likely to be athletic. Likes to be in charge. Capable at organizing and running activities. A good citizen who values security and peaceful living. Loyal and hard-working. Has clear visions of the way things should be. Focused. A leader, planner and finisher. Responsible. Decisive. Punctual. Hard working. Clean.
Conventional, realistic. Norm following. Respects authority. Regards rules and regulations as important. Follows the rules. Regular. Does not like weird or strange people or things. Intolerant of differences. Strict. Disciplined.
Aggressive. Assertive. Emotionally stable. Anal, stiff. Fearless and self-confidant. Content. Happy. Proper. Formal, strict with self. Meticulous. Strong sense of purpose.Psychological Disorder:
Passive-Aggressive.Favored Careers:
executive, CEO, supervisor, business consultant, manager, strategist, financial planner, business person, office manager, public relations manager, international business specialist, business analyst, management consultant, operations manager, loan officer, lawyer, marketing, sports management, government employee, investment banker.

Unlikely Careers:
poet, artist, songwriter, musician, novelist, art therapist, theatre teacher, art curator, film editor, video game designer, photo journalist, travel writer, actor, record store owner, camera operator, art historian, music teacher.

soirée franco-suédoise

Ce soir j’ai accueilli une jeune couchsurfeuse suédoise. Très chouette soirée ponctuée de bière blanche et de rigolade. Comme d’habitude, faire le tour de ma ville avec des yeux neufs m’a fait un bien fou.

Elle s’appelle Anna et fait des études de psychologie. A 25 ans, elle a déjà visité quasiment tous les pays européens et l’Inde, toute seule, comme une grande. Y’a pas, j’admire ce genre de trajectoire ! Et dire que parfois, on essaie de tout planifier et que rien ne va…

Une belle leçon de jeunesse et de spontanéité.

la suite !

Voici la suite de mon expérience (de 10 jours, je vous le rappelle) sur un site de rencontres.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Bon, deuxième jour pas franchement folichon. Un gars – le premier – me répond qu’il fait de la musique ; du violon et chais plus trop quoi. Je lui demande le style, il énumère mais ne rebondit pas. A priori, ça ne l’intéresse pas plus que ça de me connaître ou pas. Pas envie de continuer à me faire chier à lui écrire. Au suivant ! J’en ai repéré un qui a l’air d’être pas mal ; je l’ai mis dans mon “panier”. Ce qui signifie qu’il peut m’écrire s’il veut. Pour l’instant, je n’ai pas de nouvelles (cela ne fait que quelques heures). Quelques gars m’ont envoyé des “Charmes”, ce qui signifie qu’ils ont envie de m’écrire mais moi non, alors je passe.

En folâtrant sur ce site, je me rends compte qu’il y a des tas de petits gars de 18 à 25 ans, mignons à croquer et qui cherchent des chéries. Je ne comprends pas très bien… Ils ont tout : belle gueule, sûrement un peu de bagou, la jeunesse. Qu’est-ce qu’ils foutent là, nom de Dieu ? A mon époque (c’est mon côté vieille conne), y’avait pas tout ça. En fait, y’avait pas besoin de tout ça. Je n’en ai jamais eu besoin : on sortait dans des bars, dans des boites, chez des copains, dans des parcs, n’importe où mais on se rencontrait. J’ai rencontré mon premier conjoint (celui avec lequel j’ai passé 8 ans et demi) à un bal (ouais, ça se faisait encore). Même si je l’avais repéré au lycée, j’ai concrétisé à ce moment là. Et j’ai rencontré Lui (mon second conjoint – 12 ans de vie commune) chez le premier ; deux ans après notre rupture, je précise… Même si là encore, je l’avais repéré avant : chez un ami commun en l’occurrence.

Petit arrêt sur une description. Y’a un gars, la première chose qu’il met pour se décrire c’est… “Propre”!! Je n’en reviens pas ! Ça me fait penser à mes stagiaires qui, lorsqu’ils doivent se trouver une qualité professionnelle disent “Ponctuel”. Ben voyons… J’espère que t’es propre mon gars… manquerait plus que tu aies les yeux chassieux et les dents pourries (n’importe quoi).

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Au fait, j’ai rendez-vous demain matin avec le gars d’hier. Il ne se souvient même pas de mon prénom. Je ne le lui dirais pas – il n’a qu’à m’appeler comme il veut (cela n’a aucune importance ;-)).

encore un brun

Ce soir, j’étais là :

 Si vous cliquez sur l'image, vous serez redirigé vers le site d'allez les filles.

Décidément, l’été est chaud. Encore une rencontre, encore un brun. Il m’a laissé son numéro de téléphone. Je l’appellerai peut-être demain, ou dimanche. Les soirées arrosées sont propices aux exagérations en tout genre : il m’a dit qu’il me trouvait jolie…

Peut-être que sous le soleil il changera d’avis… ou pas, ou alors ce sera moi.