haïku

Hier, j’ai participé à un atelier d’écriture à la bibliothèque de mon bled (c’est la troisième fois que j’y vais). C’était bien. Le thème c’était l’écrivain et l’animal et on a fait trois exercices différents.

Pour le premier, il s’agissait d’écrire une courte nouvelle dont le héros était un animal représenté sur une image que l’animatrice nous a distribué (que des œuvres d’art). Moi, j’ai eu ça :

Le rhinocéros - Xavier Veilhan -Centre Pompidou

Le rhinocéros – Xavier Veilhan -Centre Pompidou

Pour le deuxième exercice, il fallait écrire un poème “à la manière de” Robert Desnos, dans La fourmi mais avec un autre animal imposé : j’ai eu le zèbre.

Et enfin pour le dernier qui ne m’a pas inspiré des masses, il fallait rédiger la réponse à la Lettre du moustique à la fenêtre qui refuse de s’ouvrir… (tirée de Lettres à pattes et à poils… et à pétales, de Philippe Lechermeier et Delphine Perret).

Bref, ce n’est pas de ça dont je voulais parler.

En flânant dans la bibliothèque, je suis tombée sur un recueil de haïkus (je n’y connais rien en haïkus) rédigés par des enfants et j’ai lu celui-ci, que j’ai beaucoup aimé…

Mon petit frère pleure
Je pleure avec lui
Sans les larmes

Il a été écrit par un.e enfant de CM1. C’est beau, hein ?!

 

bac philo foot…

marc_aureleCela fait quelques mois que je lis de nouveau des essais de philo. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’avais arrêté (je devais imaginer que j’étais assez sage comme ça (^_^)).

J’ai passé l’après-midi à lire sur ma terrasse et comme je commençais Les pensées de Marc Aurèle, je suis tombée sur cette phrase (tout au début quand il rend hommage aux leçons qu’il a tirées de l’exemple de ces proches) :

“Ne jamais prendre parti dans les courses du cirque, pour les uniformes verts ou pour les bleus…”

Je me suis dit que c’était de circonstance…

Ça aussi (le genre de truc qui me fait hurler de rire) :

 

Ah si seulement !!!

 

le jeu du livre

Dreams Road SignComme vous l’avez constaté, ce blog est à nouveau pas mal déserté.

Bon, faut dire que je suis carrément surbookée et pis que, malheureusement, j’ai du affronter un deuil (mon pauv’ Yoyo est mort au mois de février – c’était mon p’tit figolu, mon p’tit chat chouchou bref, je n’ai toujours pas trop la force d’en parler parce que dès que j’y pense, j’ai les larmes, comme on dit).

Alors pour me changer les idées, je vous propose un petit jeu.

ATTENTION, si vous jouez et que vous voulez recevoir votre gain, il faudra que vous m’envoyiez votre adresse postale (après, je ne vous oblige à rien) en message privé (surtout pas dans les commentaires).

Pour gagner un livre surprise (oui, je n’ai pas encore choisi lequel mais tout ce que je sais c’est qu’il ne sera pas écrit par l’auteure en question – vous avez vu l’indice ?? (^_^) – mais un autre issu de ma bibliothèque), vous devez répondre à cette question :

De qui est cette phrase ?

Your dreams are just as important a part of you as your fingers

Bon et pis comme c’est vraiment dur comme question, j’ai prévu de semer quelques indices dans les jours qui viennent…

Bon courage !!

 

envie d’avoir envie…

writing cartoon-Pardon My Planet… comme dirait l’autre !

Trêve de plaisanterie, j’ai de nouveau envie d’écrire ! Pas de m’écrire, de me décrire, de parler de moi et de mon petit nombril rien qu’à moi.

J’ai envie d’écrire de la fiction ou pas, et pas forcément ici d’ailleurs.

Voilà c’est dit, ça me fait un bien fou (pas de le dire mais d’avoir envie) et ça vous fait sans doute une belle jambe.

Et si ça vous tente de faire comme moi, voici un petit site bien sympathique (il a d’autres copains sites que vous découvrirez si vous dérouler la page jusqu’en bas). J’aime beaucoup !

Vous choisissez (ou pas d’ailleurs) le sexe et l’origine ethnique de votre futur personnage, héros, héroïne, méchant ou méchante… et paf, ça vous sort son profil. Pas seulement son nom mais aussi ses peurs et ses doutes, certaines de ses caractéristiques physiques… Bref, de quoi vous amusez un moment. Surtout si vous lui associez un ou plusieurs autres personnages générés de la même façon.

Allez, je vous quitte : y’a ces deux là qui sont à deux doigts de se rencontrer !

Channary Chanthavong

She is a Cambodian female.
Personality: The Motivator.
ENFP: Extravert Intuitive Feeling Perceiving.

Outgoing, social, great people skills. Good at getting people to have fun. Physically affectionate. Attention seeking, loves crowds. Seductive, open, revealing, loving, empathetic, attachment prone.
Enthusiastic, idealistic, and creative. Able to do almost anything that interests them. Excited by new ideas, but bored with details. Open-minded and flexible, with a broad range of interests and abilities.
Needs to live life in accordance with their inner values. Disorganized. Prone to losing things. Irresponsible. Acts without thinking. Likely to have or want a tattoo. Rule breaker. Easily distracted. Comfortable in unfamiliar situations. Attracted to strange things and counterculture. Non-punctual. Likes to stand out. Prone to fantasy.
Easily talked into doing silly things. Spontaneous. Wild and crazy. Pleasure seeking, risk taking, thrill seeking, fun seeking. Adventurous. Hyperactive. Irrational. Likes to try new things, unconventional, energetic, impulsive, dangerous.

Psychological Disorder:
Paranoid.

Favored Careers:
performer, actor, entertainer, songwriter, musician, filmmaker, comedian, radio broadcaster/DJ, some job related to theater/drama, poet, music journalist, work in fashion industry, singer, movie producer, playwright, bartender, comic book author, work in television, dancer, artist, record store owner, model, freelance artist, teacher (art, drama, music), writer, painter, massage therapist, costume designer, choreographer, makeup artist.

Unlikely Careers:
data analyst, scientist, researcher, financial advisor, business analyst, government employee, office manager, mathematician, investment banker, office worker, computer tech, it professional, network engineer, strategist.

 

He is an Arabic male.
Personality: The Overseer.
ESTJ: Extravert Sensing Thinking Judging.Sociable. Group oriented. Attention seeking. Outgoing. Does not like being alone.
Practical, traditional and organized. Likely to be athletic. Likes to be in charge. Capable at organizing and running activities. A good citizen who values security and peaceful living. Loyal and hard-working. Has clear visions of the way things should be. Focused. A leader, planner and finisher. Responsible. Decisive. Punctual. Hard working. Clean.
Conventional, realistic. Norm following. Respects authority. Regards rules and regulations as important. Follows the rules. Regular. Does not like weird or strange people or things. Intolerant of differences. Strict. Disciplined.
Aggressive. Assertive. Emotionally stable. Anal, stiff. Fearless and self-confidant. Content. Happy. Proper. Formal, strict with self. Meticulous. Strong sense of purpose.Psychological Disorder:
Passive-Aggressive.Favored Careers:
executive, CEO, supervisor, business consultant, manager, strategist, financial planner, business person, office manager, public relations manager, international business specialist, business analyst, management consultant, operations manager, loan officer, lawyer, marketing, sports management, government employee, investment banker.

Unlikely Careers:
poet, artist, songwriter, musician, novelist, art therapist, theatre teacher, art curator, film editor, video game designer, photo journalist, travel writer, actor, record store owner, camera operator, art historian, music teacher.

à petits pas…

 

Abraham Lincoln aurait dit “Quand vous tenez un éléBabar-écolophant par la patte arrière et qu’il tente de s’échapper, mieux vaut le laisser filer.”

Je laisse filer et mon week-end me donnera (j’espère) l’occasion de vous répondre et de m’occuper de ce fichu css qui me fait des misères depuis que j’ai changé de thème.

 

they laugh…

vilain_petit_canardThey laugh at me because I’m different ; I laugh at them because they’re all the same.

Personne ne sait vraiment qui a dit ça en premier, d’aucun l’attribue à Kurt Cobain, d’autres à Jonathan Davis et certains citent même Lady Gaga. Le truc c’est que je m’en fous comme de ma première chemise de la source, j’aime bien cette petite phrase qui me fait penser à une chanson que vous connaissez sans doute :

Qno nudiis…

“Qno nudiis magis est, hoc minus alget amor.”

Je ne vais pas trop me la péter parce que je n’avais pas réussi à traduire (même si j’ai fait 5 ans de latin). Du coup, j’ai cherché sur google et ça signifie (en gros) : Plus l’amour est nu, moins il a froid.

Pff, encore un argument en faveur des naturistes !! Je rigole (^_^).

face à l’océan, la chaleur du printemps s’épanouit

Je ne vais pas faire la fille cultivée mais voilà, je suis en train de lire ce bouquin de Xiaolu Guo (une découverte pour moi) – que je trouve hallucinant tellement j’aime. Et dedans, l’auteure cite un poète chinois Cha-Haisheng, aussi appelé Hai Zi.

La première strophe est à la page 55 :

A compter de demain, j’aurai de la chance

Nourrir les chevaux, couper le bois, voyager de par le monde

A compter de demain, je penserai à ma santé et je mangerai plus de légumes

J’aurai une maison face à l’océan ; la chaleur du printemps s’épanouira.

Je ne sais pas du tout ce que ça donne en chinois mais purée de pois, en français, c’est bon !! C’est du poème ça, non ??

PS : pas le temps pour la bidouille sonore aujourd’hui (peut-être cette nuit… ou pas).