oulala

tatouage velo

ceci est une photo de mon aisselle droite – même si on dirait qu’il s’agit de l’aisselle gauche…

Oulala mes pauv’z’ami.es

Comment dire ça ?

Je n’y arrive plus… à écrire ici ou ailleurs d’ailleurs. Est-ce parce que ma tête est pleine de projets, de vide, de brume ? Je ne sais pas trop.

Et pourtant j’ai essayé !

J’ai essayé de m’y remettre grâce au jeu des 366 alphabétiques mais rien de rien, je suis sèche comme une peau de banane oubliée en plein soleil après un méchoui (!!).

Et pourtant j’en ai des trucs à raconter !

Plein, des tas ! Des trucs chouettes en plus.

A commencer par mon n’amoureux qui m’a offert le plus beau des cadeaux d’anniversaire. C’est fastoche à deviner mais je vais vous le dire quand même : le vélo de mes rêves pour voyager… en pièces détachées. Et oui ! Ce qui fait que je vais pouvoir le monter moi-même et donc, développer ma vélonomie, comme on dit. Premier voyage prévu pour la deuxième quinzaine de juin jusqu’au plateau de Millevaches (on a du repousser le départ à cause d’un machin pas chouette – pas ce qui suit, autre chose).

Et puis aussi, je me lance dans le grand bain : je suis en train de créer mon activité en freelance. Normalement, tout devrait être opérationnel d’ici le 15 juin dernier délai. J’ai fait en sorte de concevoir le truc avec tout ce que j’aime et que je sais bien faire : ça parle – entre autres – d’organisation, d’argent, de formation, de motivation et aussi de psychologie cognitive (^_^).

ASSEZ DICK (fastoche, j’ai même honte d’avoir osé) !!

Je ne sais pas si ça va marcher (c’est-à-dire si je vais pouvoir dégager des revenus suffisants pour vivre) mais j’ai beaucoup d’espoir. Et puis du coup, je ne vais plus percevoir d’ASSEDIC : plus de comptes à rendre (yes) mais aussi l’obligation de m’enlever les doigts du popotin (yes… oulala, j’ai peur).

Plus d’ASSEDIC, ce n’est pas tout à fait vrai. En fait, quand vous avez encore des droits, deux options se présentent. Soit vous démarrez votre boite et vous demandez le maintien partiel de vos droits mais quand y’en a plus, ben y’en a plus. Soit vous décidez de couper en deux ce qu’il vous reste à percevoir. Dans ce cas, le Pôle Emploi vous verse la moitié de la moitié (le quart donc) dès la création de votre boite et l’autre quart, 6 mois après. Et si votre boite coule dans les 3 ans après la création, vous avez encore votre moitié de droits – ce qui vous évite normalement de vous retrouver sans aucun revenu. J’ai choisi l’option numéro 2. Le Pôle Emploi va donc me verser 2500 euros X 2 (la moitié de mes droits restants). Évidemment 2500 euros pour 6 mois, ça fait peu pour vivre mais je crois en ma bonne étoile (il vaut mieux) et en ma capacité à trouver des clients.

Dites-moi merde (ou crotte de bique).

 

 

projet 2018 – j’ai besoin de vous

Image

perfectSalut les amish (ne le prenez pas mal, c’est un petit surnom que je donne aux gens que j’aime et je vous aime (^_^)),

Alors voilà, je vous ai déjà dit que j’avais un nouveau grand projet pour 2018. Projet toujours d’actualité mais vu que c’est un projet, y’a pléthore d’étapes diverses et variées et du coup, j’ai parfois l’impression de me jeter dans tous les sens…

Donc, une fois n’est pas coutume (mais ça pourrait devenir une règle), j’ai besoin de vous mes amish.

Ok, ok, vous ne savez rien du grand projet mais pour l’instant, je préfère ne pas en dire trop mais ça viendra…

Dans ce projet, l’acquisition d’un PC portable (voire ultraportable) est indispensable et je dirais même cruciale. Et comme je n’y connais pas grand-chose, j’ai grand besoin de vos conseils. En gros, j’aimerais que vous m’aidiez à trouver la bécane parfaite pour moi.

Voici mes critères (dans l’ordre) :

le poids : moins de 2 kg

l’autonomie de la bestiole : le plus longtemps possible

caméra et carte son (je ne sais même pas s’il y a une carte son séparée dans un portable c’est dire si je suis nulle) : de bonne qualité (voire très bonne)

la taille de l’écran : je ne sais pas trop encore

Ce dont je me fous : écran tactile, la marque

Ce que je ne veux pas : une tablette, un mac kekchose

Mon utilisation sera essentiellement du traitement de texte, de l’internet, pouvoir monter des vidéos et  du son… et tout, de manière nomade donc, besoin du truc wifi intégré (bon, je vous l’avais dit que je n’y connaissais rien).

Et tout ça évidemment pour un budget ridicule (400/ 450 euros serait idéal mais je pense pouvoir mettre un peu plus si la bête le mérite – solide ET légère, rapide, autonome…).

Si vous tombez sur un truc, vous pouvez me mettre le lien en commentaires.

Merci, merci, merci !!

wouah, ça commence bien

wouah_ça_commence_bien

 

Bon les amis, je rentre à l’instant d’un dîner organisé par mon pote qu’est beau comme un Dieu (même que toutes mes copines le trouvent beau comme un Dieu) mais qu’est marié.

Ce pote là donc, a envie de créer un atelier de trucs, de choses et de machins à Bordeaux et m’a naturellement conviée à cette réunion-bouffe parce que bon ben quand même, je ne vais pas passer mon congé sabbatique à dormir en plein soleil.

On était 6. J’étais la seule fille. Et ben les cocottes, mon pote qu’est beau comme un Dieu était sans doute le gars le moins beau de la table. Je viens de passer 4 heures avec des gars hallucinants de beauté, gentils, intéressants et tout (et même pas homosexuels) et je vais être amenée à les revoir très très très souvent vu qu’on va créer un truc ensemble.

A la terrasse où on était installés, je sentais les regards des filles autour qu’étaient hypnotisées par not’ table.

Alors woui, si ça commence comme ça le congé sabbatique, y’a pas de doute, j’ai bien fait.

PS : au fait, c’était le premier post du marathon des 6 mois.

c’est pas tout ça

c’est_pas_tout_ça

Non, je ne fais pas un concours des titres de post les plus nuls du monde mais quand même, je dois avouer que je ne me casse pas trop la nénette…

Mais revenons plutôt à nos moutons.

Je n’étais pas chez moi ce week-end, j’étais ailleurs. La question est : où est-ce que j’étais à votre humble mais ô combien intéressant avis ?

Celle-lui qui gagne est celle-lui qui me donne la réponse la plus drôle – vu que la vérité j’m’en fous, je la connais.

Et qu’est-ce que vous gagnez ?

1. le droit d’être connu(e)

et/ou

2. un truc de mon choix que je vous enverrai si vous m’envoyez votre adresse

Et voilà, elle est pas belle la vie ? (nan, je déconne)

 

30 questions en passant

30_questions

Cette liste de 30 questions vient du blog The Life List, blog qui m’a attirée immédiatement au vu de mon attrait indéfectible pour les listes (mais aussi pour la vie).

Et vu que je ne suis pas capable d’écrire autre chose en ce moment (une personne chère est en train de vivre un drame – un vrai – et je n’arrête pas d’y penser), voici mes réponses à ces 30 questions. Vous pouvez vous amuser (??!!) à y répondre dans les commentaires ou sur votre blog, si vous en avez un et si ça vous tente :

1. Quel âge auriez-vous si vous ne saviez pas quel âge vous avez ? j’aurais 25 ans mais comme c’est l’âge que j’ai en vrai… du coup, ce n’est pas du jeu (^_^)
2. Puisque nous passons notre temps à dire que la vie est trop courte, pourquoi faisons nous tant de choses que nous n’aimons pas faire ? parce qu’on est con idiot
3. Si le bonheur était la monnaie nationale, quel job vous rendrait millionnaire ? quand je serai grande, je serai cycliste-chanteuse-jardinier-prof-chercheure-écrivaine-lectrice et ce n’est pas de ma faute si ce boulot n’existe pas
4. Si la durée de vie moyenne d’un être humain devenait 40 ans, que changeriez vous à la façon dont vous vivez aujourd’hui ? ben rien parce que je serais déjà morte – en vrai, j’arrêterais de travailler immédiatement
5. Vous souciez-vous plus de bien faire les choses ou de faire les bonnes choses ? de bien faire les choses, je n’ai jamais su ce que c’étaient “les bonnes choses”
6. Si vous pouviez donner un conseil unique à un nouveau né, quel serait-il ? aime, aime, aime, n’arrête pas d’aimer ; y’a que ça qui compte
7. Tueriez-vous pour éviter la mort d’un être aimé ? oui, je crois que j’en serais capable mais en vrai je ne sais pas
8. Si vous deviez obligatoirement aller vivre dans un autre pays, lequel serait-ce et pourquoi ? le Bhoutan parce que c’est le pays du bonheur mais en vrai ce serait plutôt la Californie sauf qu’en fait, je n’en ai aucune idée
9. Quelle chose rêvez-vous de faire par dessus tout ? Pourquoi ne pas l’avoir fait ? y’a des tonnes de choses dont je rêve ; certaines sont en route, et pour les autres, je suis vrillée par la peur
10. Vous arrive-t-il de pousser le bouton de l’ascenseur plusieurs fois d’affilée ? Pensez-vous vraiment que cela serve à quelque chose ? oui, non
11. Vous souciez-vous d’avantage pour un génie ou pour un simplet ? pour un génie, parce que personne ne se soucie d’eux
12. Êtes-vous le genre d’amis que vous aimeriez avoir en ami ? oui parce que j’aime qu’on me parle sans détour et non parce que je ne sais pas serrer les gens fort dans mes bras
13. Préfèreriez-vous perdre tous vos souvenirs ou être incapable d’avoir de nouveaux souvenirs ? joker
14. Est-ce que vos plus grandes peurs se sont déjà réalisées ? certaines oui, malheureusement
15. Vous êtes-vous déjà retrouvé avec quelqu’un sans dire un mot, et vous être dit en rentrant chez vous que vous veniez d’avoir la meilleure conversation de votre vie ? oui
16. Quand vous êtes-vous senti le plus passionné et vivant au cours des 12 derniers mois ? Pourquoi ? quand je désherbe (je sais, c’est con), quand je chante très fort et quand je danse à perdre haleine ; pourquoi ? parce que, dans ces moments-là, je m’oublie tout en ayant l’impression d’être vraiment moi (je sais, c’est très bizarre)
17. Pourquoi les religions, fondées sur l’amour, sont-elles l’objet de tant de guerres ? parce que les plus abrutis d’entre nous dirigent le monde
18. Si vous gagniez un million d’euros aujourd’hui, quitteriez-vous votre job ? oui, mais je le quitterais même sans million
19. Aimeriez-vous avoir moins de travail, ou avoir plus de travail que vous aimez ? plus de travail que j’aime
20. Avez vous l’impression d’avoir déjà vécu cette journée une centaine de fois ? oui mais parce que là, je suis au boulot
21. A quand remonte la dernière fois ou vous vous êtes aventurés dans l’inconnu avec comme seul guide une idée en laquelle vous croyiez ? en 2005, quand j’ai tout envoyé bouler pour reconstruire ailleurs
22. Si tous vos proches devaient mourir demain, qui chercheriez vous à voir en priorité aujourd’hui ? Lui, parce que c’est la personne avec qui j’ai passé le plus de temps dans ma vie et parce que c’est quand même Lui qui me comprend le mieux
23. Quelle est la différence entre « être en vie » et « vivre pleinement » ? Laquelle de ces deux définitions vous correspond le mieux ? je ne sais pas
24. Pourquoi avez-vous si peur de faire une erreur puisqu’il semblerait que nous sommes capable d’apprendre de nos erreurs ? j’ai de moins en moins peur…
25. Qu’aimez-vous ? Quand avez-vous, de par vos actions, exprimé cet amour récemment ? j’aime certaines personnes, j’aime le soleil, j’aime des tas de petites choses sans importance ; et quand ? hier, ce matin, souvent en fait
26. Vous rappellerez-vous de ce que vous avez fait aujourd’hui dans cinq ans ? Et de ce que vous avez fait hier ? Et avant-hier ? d’hier oui parce qu’un évènement tragique s’est produit
27. Qui serez-vous dans cinq ans ? Pourquoi ne pas être cette personne dès aujourd’hui ? je serai moi et je le suis déjà
28. Qu’est-ce qui fait battre votre cœur ? L’avez vous fait aujourd’hui ? l’amour fou parce que je veux sentir mon cœur battre trop fort ; et non, je ne l’ai pas vécu aujourd’hui
29. Que risquez-vous à plaquer tout une partie de votre vie demain ? rien, d’ailleurs, je vais le faire
30. Etes-vous heureux ? Pourriez vous l’être plus ? oui ; oui, à chaque fois que je décide de chaque minute de mes 24h quotidiennes

…et pourquoi je mets des photos de hippies pour illustrer ce post ? ben parce qu’à chaque fois que je pense au bonheur, je le pense comme ça…

 

courageuse mais pas téméraire

courageuse_pas_temeraire

 

Ayé, j’ai pris une décision mais pas encore THE BIG DECISION ! Non, je suis courageuse mais pas téméraire, donc pour l’instant c’est une moyenne décision.

J’ai fait mes comptes dans un sens puis dans l’autre et puis je les ai refaits encore un coup.

J’ai mis des trucs d’un côté de la balance, pis j’en ai mis d’autres de l’autre côté. Et pis j’ai recommencé… plusieurs fois. Bizarrement, ça penchait toujours largement du côté gauche… Et au fur et à mesure des pesées, je me sentais de plus en plus légère mais je ne parvenais toujours pas à la prendre c’te purée de pois de décision.

Je me suis dit que les dés pourraient peut-être m’aider (^_^), je me suis même demandé si les astres pouvaient pas faire quelque chose pour moi… Bon, finalement ils pouvaient pas vu qu’ils sont très occupés en ce moment avec les élections qu’approchent.

Alors j’ai décidé d’écouter ma petite voix qui se planque généralement dans le fond de moi-même et qui crie le même message depuis des mois et des mois…

Mais qu’est-ce qu’il se passe-t-il donc ?

Vous le saurez le 29 février. Ce n’est que le début… mais il faut bien commencer quelque part.