changement de programme

marie monte dans le train (ou pas)

changement_de_programme

Je pars toujours demain en direction de Nevers mais la situation a légèrement changé. J’avais prévu de n’emporter que le strict nécessaire vu que je devais dormir chez des couchsurfers ou à l’hôtel. Sauf que…

Sauf que y’a des endroits où je passe où il n’y a pas un couchsurfer et pas un hôtel ou alors si mais super cher. Du coup, j’emmène une tente. Et qui dit tente dit : matelas, duvet, gamelle, réchaud…

Je ne suis pas bien certaine de pouvoir arriver au bout chargée comme un bourricot. Mais quand même, y’a quelque chose qui me motive : j’ai eu un des mes ex au téléphone (le garçon avec qui ça a duré environ 8 ans) et il va être papa avant la fin du mois. Chuis contente comme tout, je trouve ça drôlement chouette pour lui – à l’époque où nous étions ensemble, il ne souhaitait pas (tout comme moi) se reproduire, faut dire que nous étions jeunes. J’avais 23 ans lorsque nous avons rompu, lorsqu’il m’a jeté comme une grosse merde devrais-je plutôt dire mais bon, je ne lui en veux plus depuis très longtemps. En fait, il m’a rendu un fier service. Bref, je m’égare du sujet principal.

Donc, je pars demain chargée comme un bourricot en direction de Nevers et j’ai peur. Ben ouais, je vais pas faire style que je n’ai pas peur si j’ai peur. Donc voilà, j’ai peur : peur de l’ennui mécanique, peur de l’accident, peur de me faire attaquer par un chien etc etc etc.

Mais bon, l’envie de le faire l’emporte sur la peur alors je pars demain. Je ne sais pas du tout si j’aurais l’occasion de pianoter ici avant mon retour mais si je peux, je le ferais.

A bientôt donc.

prochain périple

prochain périple

Normalement, je vais repartir bientôt pour un petit périple à vélo. Départ : autour du 10 septembre / Retour : vers le 22

Cette fois-ci, j’ai choisi de le tenter seule mais pas en camping (trop de trucs à trimbaler) mais en couchsurfing / gites / hôtels…

Dons, si tout se passe comme prévu (mais finalement, à vélo, c’est jamais comme on a prévu – et c’est ça qu’est bien).

Aller

Bordeaux – Limoges : vélo

Limoges – Montluçon : train

Montluçon – Nevers : vélo

Retour (le contraire, histoire de voir tout le parcours à vélo)

Nevers – Montluçon : train

Montluçon – Limoges : vélo

Limoges – Bordeaux  : train

Total = environ 430 km à vélo

J’ai prévu de rester quelques jours autour de Nevers pour faire la tournée des grands ducs (famille, amis et tutti quanti).

Rien n’est prêt, je n’ai même pas regardé s’il y a des trains (^_^). Va falloir que je m’y mette mais disons que j’ai d’autres trucs  en tête en ce moment (référence à un brun – le deuxième 😉 )

 

 

périple en images

Toutes ces photos sont issues de mon téléphone vu que j’avais oublié mon appareil – en même temps, cela n’aurait sans doute pas amélioré la qualité vu que je suis archi-nulle en photo (et ça me convient comme ça (^_^)).

Une écluse au hasard

Début du périple retour à Rosporden

mon chez moi comme si vous y étiez

marie monte dans le train (ou pas)

A Malestroit

Jean-Marc, le goéland (sympa mais un peu lourd)

J’ai trop bu ou bien ?

Concarneau Place des Halles – Rassemblement de samedi – Le soleil point le bout de son nez

Une borne au bord du canal

 

9. Marans

Suite de la randonnée par Marans en Charente-Maritime aux portes du « Marais Poitevin ». Je me souviens de vacances dans le marais poitevin, partagées avec ma mère, je devais avoir 6 ou 7 ans. En vrai elles n’ont duré que 5 ou 6 jours mais je m’en souviens comme d’une longue période. C’était tellement rare que je vois ma mère qu’à chaque fois, tout prenait la dimension d’une aventure. et du coup, j’ai une tendresse particulière pour le marais poitevin.

Et qu’est-ce qui se passe quand on va sur le site internet de la ville (mise à part la grenouille qui saute et qui coasse – d’ailleurs, je vous conseille d’éteindre vos hauts-parleurs parce qu’à la fin ça saoule) ?

Et oui alors, qu’est-ce qu’on peut voir ?

Une poule ! je dirais même mieux la poule de Marans !!

Les gens qui me connaissent savent que c’est un peu un rêve pour moi : j’aimerais avoir des poules. Oh pas cinquante, non juste 2 ou 3 poules et pis un âne (un vrai), oh et pis des biquettes… Tout ça en centre ville, évidemment (^_^).