je change de tête…

marie sans importance

… et je reprends mon vrai nom !

Pourquoi ce changement de design ?

Parce que j’en avais marre de l’ancien design. En voilà une bonne raison, non ? J’ai d’ailleurs fait une petite découverte en farfouillant dans mes dossiers : je change de design à peu près tous les 5/6 ans (je ne m’en étais pas aperçue mais ça ressemble bien à une histoire de cycle). Je blogue depuis 2006 (sur over-blog pour commencer puis chez moi (ici, donc) depuis 2009 – je crois).

Pourquoi as-tu repris ton ancien nom ?

Parce que j’ai toujours des tas de trucs sans importance à raconter. C’est vrai qu’il y a beaucoup moins de choses qui portent sur ma vie affective vu que je suis désormais rangée des voitures (en fait non, on ne l’est jamais vraiment mais pour l’instant, si).

C’est quoi ce jaune ?

La couleur du soleil parce que je veux vivre en été. Je conviens avec vous que 42°, c’est un peu beaucoup – un bon 30° me comblerait déjà complètement.

Tu as aussi changé de sous-titre ?

Woui, je remarque ton sens aiguisé de l’observation.

Deux raisons à cela : le blog est de moins en moins sonore. La raison est à rechercher du côté de la technique : mon vieux pc – sous Windows XP (si, si) – tire de plus en plus la gueule et mon logiciel de montage audio ne fonctionne que là-dessus. Je n’ai toujours pas rencontré la bestiole (et pourtant, j’en ai testé plusieurs !) qui me donnera d’aussi bons résultats sur Mint – la version de Linux installée sur mon ordi portable. Mais je ne lâche pas l’affaire.

Deuxième raison : je me prépare à changer de vie – encore ! L’idée de partir de la Nièvre pour de nouveaux horizons ne me quitte plus. Je ne me sens vraiment pas à ma place ici. Ma santé me contraint à adapter mes projets initiaux et deux ou trois idées trottent dans ma petite tête (au sens propre : je fais du 52). Je vous raconterai ça au fur et à mesure.

La suite ?

Et bien tu verras ! Rien ne presse (enfin si mais je vais essayer de ne pas me jeter partout et de réfléchir avant d’agir).

Allez hop, une chanson :

je cartonne…

akzrd2ky

je cartonne

Pfff les amis, j’en ai plein le dos des cartons et des démarches de déménagement. Vu que presque toutes mes petites affaires sont empaquetées, je me fais chier comme un rat mort. Faire les cartons, c’est bien joli mais ça ne remplit pas une journée !!

Bref, pour tromper l’ennui, j’essaie de m’occuper de moi… mais ça non plus, ça ne remplit pas une journée.

Le point positif par contre, c’est que je jette et que je donne beaucoup de choses et qu’à chaque fois que quelque chose part, je me sens plus libre.

Je commence à en avoir un peu marre d’être là ; j’ai hâte de partir maintenant pour pouvoir m’installer dans ma nouvelle maison et de recommencer à vivre normalement.

Je ne sais pas quand je pourrais de nouveau poster des trucs vu que je n’aurais bientôt plus internet pour une durée comprise entre 48h et 15 jours (c’est très précis comme période, n’est-ce pas ? c’est la dame au bout du fil qui me l’a dit).

Alors mes petits poulets et mes petites cocottes, je vous laisse.

home

017

home

Ayé les amis, j’ai trouvé ma nouvelle maison. Elle ne ressemble pas encore tout à fait à ce qu’on voit sur la photo mais j’ai bien l’intention d’arriver à quelque chose de ce genre avec des fleurs et des légumes un peu partout.

C’est une petite maison de poupée située dans une toute petite commune de 3590 habitants, à proximité d’une ville un peu plus grande (environ 10 fois plus) mais rien à voir avec ce que je connais ici.

J’avais fait des tas de piles de vêtements à donner pour déménager plus léger mais je vais devoir en extraire à peu près tous les pulls. Ben oui parce qu’en plus d’être plus pluvieux, l’endroit où je vais est nettement plus froid que Bordeaux.

Alors pourquoi j’y vais ? Je ne sais pas trop en fait, une espèce d’intuition que je vais devoir passer un peu de temps là-bas avant de partir pour mon grand voyage à vélo.

Et en plus, j’adore ma nouvelle adresse…

Et le boulot, me direz-vous ? Et bien le boulot, je m’en fous. J’ai candidaté à deux trucs : un truc bien payé mais pas très stimulant (dans le domaine de la formation) et un truc mal payé mais très stimulant (dans la culture). Je vais à un entretien pour le premier au début du mois de septembre, pas de nouvelles pour le deuxième.

On verra… Pour une fois que la question ne me tracasse pas, je profite.

Pour l’instant, je me concentre sur le déménagement (prévu pour fin septembre) et c’est déjà pas mal.

j’ai peur…

En dehors des grands changements qu’on décide (voir le projet secret de 2018 (^_^)), y’a des fois où la vie nous impose des bouleversements qu’on n’avait pas prévu.

Et là, la vie m’impose un grand changement pour octobre 2014 – c’est-à-dire dans 3 mois.

Je vais devoir quitter ma maison et ce n’est pas de gaîté de cœur, je vous le dis ! Punaise de merdasse, je n’ai vraiment pas envie mais je n’ai pas tellement le choix non plus.

Cela fait quelques semaines que je le sais mais je préférais ne pas l’écrire… Je ne sais pas, peut-être que ça me donnait une occasion de croire que tout ça n’était qu’une vaste blague et que ça se passerait bien.

Mais ça me perturbe beaucoup plus que prévu cette histoire. Je me sens perdue et trop seule pour affronter l’affaire (je ne parle pas des histoires de logistique). J’ai comme l’impression d’être au bord d’un précipice. J’ai peur de ne pas être capable d’affronter ça psychologiquement en étant toute seule. Et en même temps, je me dis que j’en suis sûrement capable vu que j’ai déjà traversé des turbulences plus rudes.

Bref, il se produit un va et vient hyper chiant dans mon cerveau entre “ça va aller, tout va bien se passer, tu vas trouver une maison super chouette et tu verras finalement, ce sera mieux qu’avant” à “tu n’es pas capable, tu vas te retrouver à la rue, tu vas te retrouver dans un pauv’ appart’ sans balcon pour un prix affolant, tu vas redevenir malheureuse comme une pierre…”.

Je sais que je devrais demander de l’aide à mes amis mais je ne sais pas exactement de quoi j’ai besoin. C’est nul !

A part ça, c’est la fête du cinéma ! Si vous ne les avez pas déjà vus, profitez-en pour courir aller voir ces trois films très différents (c’est ma sélection à moi – un peu ancienne (sauf le premier) – et y’en a déjà plein d’autres que j’ai envie de voir ou de revoir) :