what’s the fuck ???!!!!

cellule_sanguinewhat’s the fuck

Je suis désolée pour ce titre aussi vulgaire mais purée de pois, c’est quoi ce bordel ?

Alors voilà, faut que je vous raconte ce qui m’est arrivé hier après-midi. Prise d’une furieuse envie de sorbet à la prune, je m’en suis allée cueillir des prunes (logique) dans le jardin d’un copain (qu’il partage avec d’autres mais c’est bon, j’ai le droit d’en prendre vu que l’été y’a personne qui s’occupe du jardin et que bon, ils ont plein de pruniers avec des prunes qui pourrissent sur l’arbre, ouais).

Bon jusqu’ici, tout va bien… Sauf que, sur qui je tombe ? Non pas sur le beau brun que j’ai rencontré l’an dernier sous un de ces pruniers mais sur un autre beau brun, sous le même prunier… et en plus, il était à poil (vu qu’il est naturiste) et pis, vous savez quoi, il bosse pour Médecins Sans Frontière (les aficionados de ce blog doivent se souvenir vaguement d’un article à propos d’un rêve que j’ai fait et raconté où j’ai une relation sexuelle avec un Médecin sans frontière – oui, je sais…).

Et évidemment, il était venu en vélo…

Alors moi je dis : what’s the fuck ???????

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

5 thoughts on “what’s the fuck ???!!!!

    1. marie 2.0 Post author

      Ben euh, pour l’instant nous n’avons pas fait l’amour vu que j’ai mis en place ma technique de drague personnelle (efficacité : 0 %). Lorsqu’il m’a proposé un thé j’ai dit “euh non, pas le temps, et pis euh, ça va m’énerver”, j’ai cueilli 3 prunes et suis partie sans demander mon reste…
      Du coup, je pense que ça va rester un rêve qui ne prémonise de rien !

      Reply
      1. marie 2.0 Post author

        @ tous les deux : euh, je vais tenter marie 2.1, 2.2, 2.3 – p’t’être que si j’y vais progressivement, ça se passera mieux (^_^)
        @ Cristophe : et t’as fait comment pour t’en sortir (à part rencontrer Audrey, j’veux dire) ?

      2. Cristophe

        À fore de me dire qu’il vaut mieux rater que d’avoir des regrets de n’avoir rien tenter. Puis ça s’est confirmé : rater c’est dur à digérer mais c’est moins pire que d’éternels regrets.

        (Je ne sais pas si j’en suis complètement sorti mais je ne suis pas pressé de le savoir.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.