mon pauv’ yoyo

pauv_yoyo

Cela faisait deux jours que mon pauv’ Yoyo se traînait comme une loque. Il ne mangeait presque plus et passait sa journée à dormir, en couinant dès que je le touchais.

Au début, sa truffe était seulement irritée mais ce matin, ça a empiré. Du coup, direction la clinique vétérinaire. Il me faisait pitié dans le tram tout apeuré mon pauv’ pépère.

Après m’avoir sermonné parce que je ne l’ai pas fait vacciné – je ne fais pas vacciner mes chats parce que j’ai connu beaucoup de familles de chats dans ma vie et les seuls qui tombaient systématiquement malades (style typhus ou sida des chats) étaient tous vaccinés – pas que je veuille dire que le fait de ne pas les vacciner les protège, non, mais vu que les faire vacciner ne change rien, je ne vois pas l’intérêt de le faire – bref, digression terminée ; la véto donc (la remplaçante du véto en fait), me dit qu’il a une sacrée hernie ombilicale vu qu’elle met carrément le doigt dedans. Oui madame, je sais madame, il est né avec mais arrêtez nom de nom de dieu de nom de trifouiller mon chat madame. Non mais !! Et pis d’abord, je ne suis pas venue pour ça et non, je ne tiens pas à le faire opérer. La truffe, je suis venue pour la truffe, madame.

Bon, c’t’idiot bête de chat curieux comme une pieuvre (j’ai appris récemment que les pieuvres étaient particulièrement curieuses) a sûrement fourré sa truffe dans un nœud de chenilles processionnaires.

Déjà qu’elles nous font chier les chenilles processionnaires à coloniser toutes les forêts de pins (et par chez moi, y’en a de la forêt de pins), si elles se mettent à attaquer mes chats, là, je dis stop, faut prendre des mesures.

Résultat des courses :

– 2 piqûres dans le cul

– antibiotiques et désinfection + pommade pendant 8 jours

– ça fera 75 euros 10 madame.

Merci les chenilles !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

5 thoughts on “mon pauv’ yoyo

    1. marie sans importance Post author

      1. je n’ai pas de frère
      2. je n’ai pas l’intention de te tuer mais PUTAIN ELOIGNE-TOI DE MES CHATS SINON TU VAS DEGUSTER

      Reply
  1. Moi

    Et puis les vaccins, ça donne un kyste ou je ne sais quoi au chat, comme par hasard piiile à l’endroit où il est piqué chaque année (ah oui, parce que bien évidemment, faut recommencer chaque année, hein…!) Et puis il en meurt prématurément…
    Sale souvenir.
    Contente que ça se passe mieux (tous comptes faits !) pour le tien !
    (Mais alors, il était où, pendant ton périple à vélo, au fait !??)

    Reply
    1. marie sans importance Post author

      Purée, le coup du kyste, je ne savais pas. A postériori, je suis bien contente d’avoir épargné ça à mes chats.

      En fait, pendant la rando à vélo, les chats sont restés chez moi avec un être humain à qui j’ai prêté ma maison et qui était censé s’occuper d’eux et du jardin (en échange). Mais ça ne s’est pas passé tout à fait comme ça… J’en parlerais sans doute plus tard, quand la colère sera passée.

      Pensée émue pour ta petite bestiole.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.