mon corps n’est pas très beau

Mon corps n’est pas très beau. Mais en ce moment, je l’aime. Cela n’a pas toujours été le cas puisque j’ai passé la grande majorité des 30 dernières années à le détester.

Mais je change – moi, à l’intérieur – en même temps que lui. Et finalement, je l’admire d’être tel qu’il est. Tout comme moi, il a traversé pas mal d’épreuves (je ne parle même pas du temps qui fait pendouiller la peau et prendre du gras un peu partout).

Je lui ai infligé des choses innommables pendant toutes ces années ; je l’ai contraint, affamé, gavé, drogué, malmené. Et il est toujours là, fidèle au poste – même si j’ai bien cru plusieurs fois qu’il lâchait l’affaire.

Ça me donne de plus en plus envie de prendre soin de lui, comme on prend soin d’un vieux copain, avec tendresse.

Et puis il est comme moi, imparfait, avec des plaies, des bleus, des creux et des bosses placés à des endroits que la police de l’esthétique désapprouve.

Le psychopathe ne l’a jamais aimé, lui préférant les chairs fraîches de ses nombreuses conquêtes. Comme une idiote, j’en avais déduit qu’il n’était pas digne d’amour et je m’attachais à le détester du mieux que je pouvais. J’ai un peu toujours fait ça d’ailleurs, laissant aux autres (hommes et femmes, connus et inconnus, proches et lointains) le soin de me dire s’il méritait mon affection ou pas.

Mais aujourd’hui je l’aime – d’abord parce que face au vieillissement, je n’ai pas trop le choix mais aussi parce que, finalement, j’ai une sacrée chance d’avoir un partenaire aussi loyal.

Partager cet article

4 réflexions sur « mon corps n’est pas très beau »

    • Alors oui, vu comme ça d’accord. Sauf que ce serait vraiment moche si le système digestif n’assurait pas sa fonction. Cette complexité, quoique peu ragoûtante, est quand même drôlement utile 😀

  1. Hello Marie, très joli texte, mais si je peux me permettre, tu te mets le doigt dans l’oeil, ton corps est beau, et accessoirement tes mains respirent la douceur.
    Pendant que j’y suis, vu que je ne prends jamais le temps de commenter tes articles (pardon), joyeux anniversaire ! Comme diraient les filles de Camweb, l’avantage d’avoir 50 ans, c’est que tu n’en n’as pas 60 🙂
    Je t’embrasse chaleureusement.

    • Rhooo Merci Natacha ! C’est vrai que je n’en ai ni 60 ni 70 ! Du coup, je me dis quand même que ce doit être une sacrée chance de pouvoir souffler toutes ces bougies 😀 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.