lettre à mon futur amour

Tree of Life

lettre futur amour

J’ai écrit ce petit texte il y a plusieurs mois déjà, bien avant de rencontrer Jean (enfin si, techniquement je l’avais déjà rencontré mais cela avait été fugace…).

J’ai l’impression que ce que Jean me propose comme relation s’incarne exactement dans ce que je veux de l’amour. Alors, je ne sais pas ce qui va se passer pour nous dans le futur mais parfois, tout s’emboite si bien. Une copine m’a dit dernièrement qu’on traverse une grosse période de changement cosmique. Peut-être que les planètes se ré-alignent pour moi ou peut-être que c’est le hasard. Dans tous les cas, c’est bon.

Alors voilà,

Je te promets de me barrer
si un jour, égaré
tu crois que je t’appartiens
Je te promets qu’on ne se mariera pas
et qu’on n’aura pas d’enfants

T’avise pas de te cacher derrière des bouquets
ou des putains de diamants

Prépare toi
faut être grand et sûr de toi

Je te promets que tu dormiras tout seul
souvent et qu’il n’y aura
pas de déjeuner du dimanche
chez tes parents
Tu ne seras pas my one and only one
Et j’embrasserais qui je veux si je veux

Je n’veux pas que tu me rassures
Je n’veux pas que tu me protèges
Je te promets qu’on s’aimera loin

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

9 thoughts on “lettre à mon futur amour

  1. Bigmama

    C’est “La non-demande en mariage” de Brassens version 21ème siècle ton texte. Si après ça le monsieur ne tombe pas raide dingue d’amour… 😀
    Tous mes vœux pour la nouvelle maison, le boulot et l’histoire d’amour bien sûr.
    Bisous !

    Reply
    1. marie 2.0 Post author

      Ben euh, au départ, je n’ai pas écrit ce texte pour Jean. Je l’ai écrit comme ça, en imaginant ce que je voulais (ou ce que je ne voulais plus)… Et puis Jean est venu. Il y a de jolis hasards.

      Merci pour ton petit mot.

      Reply
  2. Cristophe

    “techniquement je l’avais déjà rencontré mais cela avait été fugace….” : j’aime comment tu exprimes une étreinte rapide, et je trouve ça bien que tu ne sois pas restée sur cette éjaculation précoce.

    Pluss sérieusement, tu m’as rappelé des mots du chanteur Nicolas Bacchus sur scène entre deux chansons ; il dit que “Je suis bien avec toi” ne veut pas dire “Je ne suis bien qu’avec toi”.

    Reply
    1. marie 2.0 Post author

      Je ne connais pas Nicolas Bacchus. Grâce à toi, je vais – encore – apprendre un nouveau truc. Merci fidèle Cristophe.

      Reply
  3. Samantha

    Bonjour Marie, contente d’avoir de tes nouvelles !

    Ton poème me surprend un peu, j’en saisi le sens mais, tu ne parles que de ce que ce ne sera pas…

    Il faut écrire la suite…

    Je t’embrasse

    Reply
    1. marie 2.0 Post author

      Oui effectivement, quand je le relis, je m’en rends compte mais sur le moment cela ne m’a pas sauté aux yeux ni aux oreilles. Je te fais le même style de réponse que Cristophe : ce que je veux c’est l’infini moins ça (c’est donc encore l’infini).
      Des bises (contente de te retrouver)

      Reply
  4. Samantha

    Lisant ta réponse je me dit qu’on est bien loin de Marie sans importance. Et c’est beau !

    Pour moi “écrire la suite” ça veut dire Vivre ta nouvelle vie, c’est ce que je te souhaite !!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.