submergée

submergée

Je ne sais pas aimer. Je ne sais pas assez aimer les gens qui m’aiment, enfin pas tous, mais certains.

C’est un sentiment difficile à expliquer – une sorte de handicap affectif.

J’ai passé les fêtes de Noël avec ma famille, pas la biologique, l’autre… Cela faisait bien une quinzaine d’années que je n’avais pas passé ce genre de moments avec eux ! Ils étaient tous là, rassemblés, heureux d’être ensemble, heureux que je sois là… Et d’un seul coup, ça m’a cueillie, l’émotion m’a submergée… Et je n’ai pas pu contenir le flot des larmes. Etre aimée sans conditions par des gens qui finalement ne me connaissent pas vraiment, qui ont vu la petite fille grandir mais qui ne savent pas vraiment quelle femme je suis devenue parce que je suis devenue adulte loin d ‘eux… Les voir m’aimer et s’aimer, ça m’a submergée ! Et ça n’avait rien à voir avec la magie de Noël, parce qu’on peut dire que ce soir là et le lendemain, la naissance du petit Jésus est passée totalement inaperçue au profit de celle de ma mémé qui a fêté ses 80 ans. En décembre, je me suis souvenue que j’avais une famille.

Il faut que j’apprenne à prendre les gens dans mes bras, il faut que j’apprenne à leur dire que je les aime…

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

10 thoughts on “submergée

    1. marie sans importance Post author

      Déroutant, déstabilisant, perturbant (et tous les autres synonymes qui vont avec) mais purée, avec un peu de recul, qu’est-ce que c’est bon !!

      Reply
  1. Candy

    Hum, une fois de plus je me retrouve dans tes si beaux écrits… et ça me plaît même quand ç’est … submergeant.
    Il faudrait oser se lâcher un peu plus des fois, au moins pour ne pas avoir de regret plus tard..

    Reply
  2. Candy

    Hum, je me retrouve une fois de plus dans tes si beaux écrits, même quand c’est…submergeant; on devrait oser se lâcher des fois, pour ne pas avoir de regrets plus tard, quand c’est trop tard.
    Amicalement.

    Reply
    1. marie sans importance Post author

      Merci pour ton commentaire Candy… Et ça fait partie des choses que j’ai décidé de faire, essayer d’entrouvrir la porte de ces sentiments là. Ce n’est pas très facile quand on n’a pas l’habitude mais j’ai bien l’intention d’apprendre à y parvenir (quand tu sais que mon ex et moi, on ne s’est jamais dit “je t’aime” en quasiment 13 ans de vie commune, y’a du taf (^_^)).
      A bientôt…

      Reply
  3. pakita

    ça fait plaisir à lire ! Comme quoi il n’est jamais trop tard pour apprendre à laisser aller ses sentiments.
    Même si, d’une manière général je n’ai pas ce problème, il m’arrive parfois d’être submergée lorsque tous mes enfants sont là et qu’ils sont si gentils avec moi. J’ai l’impression que mon coeur gonfle jusqu’à me faire mal.
    Passe un bon week-end.

    Reply
    1. marie sans importance Post author

      Oui, c’est exactement ça : le coeur gonfle jusqu’à remplir toute la poitrine. Bonne semaine à toi

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.