Qno nudiis…

“Qno nudiis magis est, hoc minus alget amor.”

Je ne vais pas trop me la péter parce que je n’avais pas réussi à traduire (même si j’ai fait 5 ans de latin). Du coup, j’ai cherché sur google et ça signifie (en gros) : Plus l’amour est nu, moins il a froid.

Pff, encore un argument en faveur des naturistes !! Je rigole (^_^).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

9 thoughts on “Qno nudiis…

  1. Cristophe

    -1- De tes cinq ans de Latin, je comprends que tu en as un peu perdu, le Latin n’est pas une langue qu’on pratique tous les jours, du moins pas autour de moi.

    -2- Dommage que ce billet ne soit pas sonore, rien que pour ouïr la phrase en Latin. Je suis certain que tu serais pluss agréable à entendre qu’un pape.

    -3- Ça fait un moment que je suis nu et désarmé, que je vois mon aimée-aimante nue et désarmée… et oui, je confirme ! “Plus l’amour est nu, moins il a froid”.

    Reply
    1. marie sans importance Post author

      1. pourtant j’aimais ça
      2. j’espère bien que je suis pluss sexy que le pape
      3. veinards (^_^)

      Reply
    1. marie sans importance Post author

      Y’a rien de mieux que le soleil sur la peau (enfin si, y’a mieux mais ce n’est pas pour les z’enfants (^_^)).

      Reply
    1. Cristophe

      Je suis allé voir ce lien… Livre dont le titre est “L’amour à découvert”, un sous-titre précise “Retrouvez une manière authentique d’aimer”.
      Arf’ Je n’ai pas envie d’en savoir pluss !

      Reply
      1. Cristophe

        Ça me rappelle tous ces livres et articles pseudo-psycho qui prétendent nous guider vers le bonheur : du vent ! Comme si on pouvait dans un livre trouver une manière authentique d’aimer. Et une seule ?

        Il est très à la mode le mot “authentique”, on nous le sert pour nous vendre n’importe quoi.

      2. Moi

        C’est vrai, je te rejoins (quelle fougue, d’ailleurs !). Je suis en fait d’accord avec toi.
        Mais je te trouve un peu trop prompt à jeter le bébé avec l’eau du bain… 😉

        Juste pour info : il s’agit ici d’un livre de PHILO…
        En gros (et c’est pourquoi je l’aime bien que je ne l’aie qu’à peine commencé), son propos met en lumière la différence entre la passion et l’amour. Bien souvent, quand on parle d’amour… on évoque en fait la passion : notre société les confond !
        Mais ce livre ne donne pas de leçon ni de recettes.

        Ce que j’aime, dans ce genre de bouquins, c’est… la base de réflexion personnelle qu’ils nous offrent, une fois refermés ! 😉
        Et, ce que j’aime, dans les commentaires, ce sont les échanges et le “trifouillage de cerveaux” qui en résultent… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.