les estropiés

estropiés

Depuis quelques mois, on entend parler des indignés (et on en est parfois un soi-même)…

Dans ma maison en ce moment, c’est plutôt la mode des estropiés :

– Noiraude ne pose plus sa patte arrière gauche depuis une semaine (et en plus je me fais un sang d’encre vu qu’elle n’est pas rentrée depuis hier matin – chose ultra rare mais qui est déjà arrivée donc je flippe ma race mais j’essaie de me raisonner)

– Yoyo a une plaie à la queue qui pue grave ; ce doit être tout infecté mais il hurle et me griffe dès j’essaie de regarder. Va quand même falloir qu’il passe au désinfectant.

– Moi, je suis pleine de bleus et de bosses depuis hier soir en rentrant du boulot puisqu’une espèce d’idiot m’a fauchée en scooter alors qu’il doublait une file de voiture comme un dingue, par la droite ET sur la piste cyclable (oui, on a fait un constat mais je pense que finalement on va s’arranger à l’amiable puisqu’il va me rembourser les réparations ou me racheter un vélo).

– Mon vélo que j’aime n’a plus de roue avant ou si mais dans un tel état que je n’ai même pas pu rentrer avec, la preuve :

A part ça, tout va bien…

A part ça, j’ai vraiment décidé de m’acheter un casque (mais je n’ai plus de sous alors ça va attendre encore un peu).

J’en voudrais bien un comme ça :

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

6 thoughts on “les estropiés

    1. marie sans importance Post author

      Si mais il faut le temps que je fasse l’enregistrement (et en plus, lorsque j’ai écrit le post je n’étais pas seule chez moi – et j’aime autant être tranquille pour faire mes petits montages).
      Mais si tu retournes sur le post, tu pourras me ouïr (ou m’ouïr ??) – je sais que tu aimes ce verbe (^_^).

      Reply
  1. Armand

    Chère Marie,
    Quand j’étais gosse, mon vélo avait des pneus pleins. Avec de tels pneumatiques, il n’y a plus moyen de “crever”. Quand on est jeune, on ne craint pas les chocs: le poids non suspendu ne gène donc pas!
    La solution gratuite (sans donc acheter quoi que ce soit) est de gonfler ton pneu devenu irréparable avec du plâtre bien liquide. Tu pourras reprendre la route avec le sourire dès coagulation. Par contre, j’ignore combien de kilomètres tu pourras rouler ainsi…
    Pour ton chat, rend-le anoure (*) d’un bon coup de hache. Pas d’inquiétude, l’animal te sera reconnaissant de l’avoir présenté à un vétérinaire dès qu’il sera sorti du coma.
    Amitiés
    (*) Anoure: dépourvu de queue… Un peu comme certains hommes politiques.

    Reply
    1. marie sans importance Post author

      En fait, je n’ai aucun problème de pneu (il ne s’est même pas dégonflé lors de l’accident). Ma roue était tout simplement vrillée…
      Mais je retiens ta solution pour Yoyo (^_^) – bon ben c’est pas tout ça, faut que j’aille acheter une hache, moi !!

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.