fallait s’y attendre

fallait_s’y_attendre

Bon, il fallait s’y attendre, l’angine passe et le nez morfle. Chuis enrhubée comme tout ! Fichtre, vivement que je parte et que les symptômes cessent.

Et là, Melle Toutouille, tu peux pas dire que j’ai une jolie voix !

A part ça, la chérie du copain avec qui je fais le périple a décidé de venir. Du coup, elle va me passer sa tente individuelle. Et pis, y’a un autre gars qui vient aussi. Si ça continue comme ça, on va se retrouver à une petite dizaine à faire le trajet (la plupart s’arrêteront à Nantes – y compris mon béguin, snif).

Mes deux sacoches sont pleines, j’y rajouterai ma cafetière juste avant de partir. Mon sac à dos commence à se remplir… La météo prévoit de la pluie sur la Bretagne !! Fallait s’y attendre…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

2 thoughts on “fallait s’y attendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.