le nu est…

le nu participatif de Spencer TunickLe nu est la sincérité du corps : une honnêteté que tout le monde ne peut avoir.

Jacinto Benavente

Cette petite citation me rappelle un début de discussion par commentaires à laquelle j’ai participé sur le blog de french onion (merci de m’avoir aidé, miss)  où elle reliait nudité et sexualité. Et pis moi, je n’étais pas d’accord avec beaucoup de commentatrices. J’avais commenté de cette façon :

Tiens c’est marrant comme façon de voir les choses ! Je n’ai jamais relié directement la nudité à la sexualité…

Il se trouve que je suis nudiste (pas naturiste) – la différence réside dans le fait que je préfère pratiquer la plage nue qu’avec un bout de tissu qui alterne entre le mouillé et le sec plusieurs fois dans une journée (je ne trouve pas ça très sain).

Bref, j’ai commencé le nudisme vers 20 ans, à l’époque où j’étais pétrie de complexes (je venais de prendre 10 kilos à la suite de l’arrêt brutal de la danse contemporaine que je pratiquais très assidûment depuis l’enfance) – culotte de cheval, cellulite etc. Et ben, dès que je me mettais à poil sur la plage, pchitt, plus de complexes…

Et de déshabillage en déshabillage… Mes complexes ont lentement fait place a une acceptation de mon corps. Et je dirais même plus, aujourd’hui (20 ans après donc) j’aime mon corps avec ses défauts…

La plupart des nudistes ou des naturistes ressentent ça : la disparition des complexes. Et en plus ça permet de se rendre compte concrètement que les corps qu’on nous présente dans les magazines ou sur les murs des villes sont des fakes…

Vla que je me cite moi-même (je vais finir par ne plus passer dans les portes). Bref, vous en pensez quoi vous de la nudité et du lien supposé avec la sexualité.

Juré promis craché, je vais faire le tour de mes blogs préférés et relire l’article de cette demoiselle (c’est là le lien du blog de la demoiselle et là le lien vers l’article -merci Cristophe) parce que son point de vue était intéressant.

 

Partager cet article

21 réflexions sur « le nu est… »

  1. Jusque là, je pensais que la différence entre nudisme et naturisme, c’était juste un glissement de nom au fil du temps, que la mode n’était plus de dire “nudisme” mais “naturisme”, de la même façon que dans mon enfance on parlait de la “réclame” puis on en est venu à dire “pub”.
    Afin de paraître moins bête, j’ai cherché et j’ai trouvé ça :

    “Non, naturisme et nudisme ce n’est pas tout à fait la même chose.

    Le naturisme, c’est la nudité collective dans un cadre organisé : centre de vacances ou camping naturiste, club, plage officiellement naturiste.

    Le nudisme, c’est une pratique plus individuelle : nu tout seul dans son coin, ou en groupe (famille, amis) mais en-dehors d’une structure particulière.”

    Es tu d’accord ?

  2. Quand j’étais jeune jeune, au temps des premiers émois sexuels, je me mettais nu dans un coin de nature, j’aimais me sentir nu à l’air libre, mais c’était aussi beaucoup dans l’intention de me masturber, ce que je ne tardais pas à faire. Alors à cette époque oui : nudité hop sexualité !

    Pluss tard, adulte, j’ai fait une fois l’expérience d’une plage naturiste, découverte au hasard d’une balade. Une fois déshabillé, l’air sur mon kiki m’a fait beaucoup de bien, et j’ai craint d’en avoir une érection au milieu des gens ; ce qui n’est point arrivé. Puis j’ai pensé à autre chose, j’ai pleinement savouré le fait d’être nu, sans arrière-pensées. J’ai aimé voir certaines femmes, mais leur nudité ne m’a pas rendu pluss “affamé sexuel” que quand j’en apprécie habillées…

    Si je n’ai pas renouvelé l’expérience de la plage naturiste, c’est que, nu comme habillé, je finis par m’encacater sur une plage ; pas mon truc la plage ! J’irai avec plaisir sur des sentiers de randonnée naturiste…

    Je me dis qu’à mon tour, je pourrais faire de mon commentaire un article. d:-)

  3. La plage nu c’est tellement plus agréable, le bain nu c’est divin. Le camp naturiste ne me dit absolument rien.
    Maintenant, érotisme (ou sexualité) et nudité ne sont pas forcément liés, bien au contraire très souvent.

    Bleck

    • Pareil. Je crois effectivement que la température monte plus – parfois – quand on devine plutôt que quand on voit. Et pis la dentelle, c’est quand même pas fait pour les chiens (^_^).

  4. J’aime également me baigner nu lorsque j’en ai l’occasion.
    Dans ce genre de situation, le nu et la sexualité ne se croisent pas. Je ne peux expliquer.

    Je me souviens d’une femme avec qui nous avions discuté un pote et moi sur une plage où nous étions nus. Ce n’est que lorsqu’elle a remis sa culotte que la sexualité est apparue (je l’ai trouvée désirable à ce moment là, alors que lorsqu’elle était nue, je la trouvais certes belle mais mon regard sur elle était dénue de toute sexualité).

    • Bon alors là, mon tout petit bonhomme faut peut être pas exagérer… même sur la plage le fait de discuter même de la descente du Yen… euh comment dire… pas la peine qu’elle remette une culotte pour dégoupiller… tout de même hein… tu me diras j’ai pas vu la Dame… parce qu’il faut bien admettre, il y a Dame et Dame…

      Bleck

  5. J’ai été naturiste toute mon enfance jusqu’à environ 26 ans, non pas que je ne sois plus en accord avec ça mais parce que la vie change et on ne peut pas forcer les gens qu’on aime à ce mode de vie particulier.
    Pour moi nudisme c’était plus le fait de se mettre nu à la plage, plus pour la bronzette et le naturisme c’est plus vivre nu sans soucis esthétique. (ce que je veux dire par là c’est qu’il y a des gens qui se mettent nu à la plage uniquement pour avoir un corps bronzé sans traces)
    Vivre nue c’est vivre sans ce soucis de séduction qui est très présent sur les plages “textiles”.
    Aujourd’hui je ne vais plus à la plage, j’aime pas trop, de plus je ne supporte pas ce maillot mouillé sur moi et je me sens boudiné dedans ^^ Je suis bien plus belle nue 😉
    Donc pour moi, cette nudité était plutôt à l’opposée de la sexualité puisqu’elle était sans séduction. Je pense qu’un décolleté ou qu’un string est bien plus un appel à la sexualité qu’un simple corps nu.

    • Ben tu vois, tu partages exactement mon point de vue… Je pense effectivement que quelques bouts de tissus peuvent teaser plus que rien (^_^).
      Merci pour ton com’

    • C’est vrai qu’en ce moment, je manque singulièrement de réactivité (^_^). Si tu as lu les autres commentaires, tu as pu voir que plusieurs personnes partagent mon point de vue – et ce sont souvent des gens qui ont pratiqué (ou qui pratiquent) le nudisme et/ou le naturisme.

      • Il faut aller lire son blog (mais vu qu’elle publie à la vitesse de la lumière, je n’ai pas retrouvé l’article en question).

      • Mais comment que je ferais-t-y si tu n’étais pas là nom de nom ???

        Merci môssieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.