il faut que marie vous parle

Reims, cathédrale Notre-Dame, portail principal

 

 

open

Bon, les poulets, les poulettes il faut que Marie vous parle :

J’entends sans arrêt des gens qui disent qu’ils n’ont pas le temps de faire des trucs. Euh, on a tous 24h par jour, non ?

Pourquoi qu’il y a des gens qui ont le temps de réaliser leurs rêves et d’autres pas ? Et là, vous me dites à cause de l’argent parce que si j’avais de l’argent, ah qu’est-ce que j’en ferais des trucs et des machins ! Tu verrais ça.

Sauf que bof, je ne suis pas convaincue par le fait qu’on explique tout le temps qu’on ne fait pas ce qu’on voudrait faire par dessus tout : voyager, passer du temps ses enfants, arrêter de fumer, se remettre au sport et blablabla et blabla…

oui qu’on explique qu’on ne fait pas ça parce qu’on n’a pas ni le temps, ni l’argent.

Billevesées poulets et poulettes, on sait bien que ce sont de bonnes excuses, au fond. Je vais venir vous chatouillez les z’oreilles tous les matins avec des trucs et des machins à propos des sous et des minutes qu’on perd, toute la journée, tous autant qu’on est.

Et pis comme je suis mignonne, je ferai aussi une petite chronique pour les petits poulets et les petites poulettes qui passent le bac cette année et qui ne savent plus comment faire pour faire rentrer tout ça sous un seul crâne.

Au programme de Marie te parle (en vrac cette semaine) :

– mange la pomme, allez mange

– hum, je boirais bien un café

– l’étoile de mer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

3 thoughts on “il faut que marie vous parle

  1. Cristophe

    J’ai tout écouté et, désolé Marie, je n’ai pas le temps de commenter. Puis de toute façon, j’ai déjà dit, peut-être plus d’une fois, que je ne croyais plus en tes promesses concernant l’alimentation de ton blog, je ne vais pas passer du temps à me répéter, ça changerait quoi ? Rien. Je vais faire comme d’habitude, je ne vais rien attendre venant de toi et quand mon lecteur de flux RSS affichera une ligne “Marie 2.0” je serai content, je ne me dirai même pas “Ah tiens ça faisait longtemps !”, ça je me le suis peut-être dit autrefois mais si je me le suis dit je me suis certainement habitué depuis à tes longues absences (ah ça j’ai eu le temps de m’y habituer à tes absences !), non je ne me dirai pas “Ah tiens ça faisait longtemps !” ou autre chose du même acabit, je serai simplement content, j’ouvrirai ton nouveau billet avec plaisir, un réel plaisir avant même de prendre connaissance de son contenu, ensuite je ne sais pas encore ce que j’en penserai, évidemment, mais peut-être qu’alors j’aurai le temps de commenter, qui sait ?

    Reply
    1. marie 2.0 Post author

      :-D, toujours au poste derrière ton écran. Y’en a qui peuvent parler de la fidélité, ils savent de quoi ils causent !!
      Tu as bien raison de ne pas croire à mes promesses vu que ce post est en fait un pilote d’une mini chronique que je vais sans doute faire à la radio. Il faut que j’enregistre les chroniques pilotes suivantes. Et pis après, l’histoire nous dira ce qui se passe ou pas.
      J’aime bien quand tu ne commentes pas comme ça 🙂
      Mille bisous chastes

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.