et ben c’est pas brillant, ma bonne dame !

Je suis finalement allée voir un cardiologue à Paris la semaine dernière. Ce que j’avais pris pour de la tachycardie n’en était apparemment pas. J’ai fait de la fibrillation auriculaire. Rien à voir avec les doigts mais avec la fameuse oreillette de mon cœur qui a été opérée. Le risque principal de ce truc c’est de faire une embolie pulmonaire ou un AVC si un caillot monte au cerveau.

C’est pas ben brillant ma bonne dame mais ça pourrait être pire.

Les choses sont revenues à la normale sauf que…

Sauf que maintenant je dois me trimballer partout avec une seringue d’héparine au cas où. Peut-être bien que ça ne m’arrivera plus jamais mais peut-être bien que si…

Bon, j’avoue que sur le coup ça m’en a fichu un (de coup, parce que je commençais à retrouver mon corps et ma forme d’avant mon opération) mais depuis j’accuse (toujours le coup). Je vais suivre l’excellent conseil que m’avait donné un pneumologue rencontré à l’occasion de mon premier pneumothorax (j’en ai fait deux et depuis le deuxième je sais que j’ai un emphysème bilatéral) : “de deux choses l’une, ma petite dame (à l’époque j’étais déjà petite), soit vous restez assise sur votre canapé soit vous vivez. De toutes façons, quoi que vous fassiez, ça peut arriver n’importe quand.

J’avais choisi la deuxième option et c’est celle que je choisis encore aujourd’hui.

Donc pour résumer : j’ai les deux poumons pourris, un cœur défaillant, un genou moribond et une oreille qui n’entend plus grand chose !

Ah et oui j’oubliais : je viens de récupérer ma première paire de lunettes pour lire et coudre (puisque dorénavant, je suis presbyte).

Ne vieillissez pas les amishs (les autres non plus d’ailleurs). C’est nul.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

6 thoughts on “et ben c’est pas brillant, ma bonne dame !

    1. marie 2.0 Post author

      J’avais imaginé de me tatouer le mode d’emploi sur la poitrine mais ta solution est bien plus ingénieuse ! Merci pour la chanson (c’est une très jolie personne, cette Violette).

      Reply
  1. Charrière Virginie

    oh Marie ! je vois que tu ne perds pas ton humour, mais ça fait partie aussi du choix : VIVRE ! lunettes ou pas, oreille bouchée ou pas, poumons en vrac ou pas : je t’aime comme tu es : forte, courageuse, intelligente, éthique, solidaire.
    On peut monter un club de vielles presbytes si tu veux, j’en suis depuis qq mois ;+)
    BISOUS

    Reply
    1. LE Commentateur

      Bonsoir Charrière Virginie, et bienvenue sur ce blog !
      C’est très sympathique de ta part d’aimer Marie comme elle est. C’est aussi plus simple et plus pratique pour tout le monde : imagine si tu aimais Marie comme elle n’est pas… Le bazar que ce serait !
      Merci pour ton commentaire, je me sens “moins seul”.

      Reply
      1. marie 2.0 Post author

        C’est bien agréable de savoir qu’on a un majordome de blog – qui accueille les gens quand on est occupé ailleurs. Je pense que c’est un métier qui a de l’avenir !
        Des bises virtuelles (il faudra vraiment un jour qu’on se serre la paluche en vrai de vrai – depuis le temps)

    2. marie 2.0 Post author

      Merci pour ton commentaire Virginie. Je veux bien créer le club des presbytes bourguignonnes : on s’y plaindrait des jeunes pas presbytes, ce serait formidable !!! 😀 Des bises

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.