les corbeaux sont mes amis

C’est une phrase que je me suis répétée pas mal de fois quand j’ai fait mon premier périple vélo seule (Bordeaux-Nevers). A chaque fois que je manquais de courage, une nuée de corbeaux (ou parfois 1 ou 2 seulement)  s’envolaient à mon passage dans les endroits désertiques (en nombre d’humains au kilomètre carré) que je traversais.

« Les corbeaux sont mes amis » est devenu comme une sorte de leitmotiv.

Mais aujourd’hui, je veux parler d’une autre sorte de corbeau : j’ai reçu une lettre anonyme… Une carte postale anonyme, en fait. Et il n’y a pas de doute : les corbeaux sont bien mes amis. La carte parle du vieux Nice et de soupe. J’ai été surprise et heureuse en la lisant.

Je subodore que le corbeau dont il est question ici lit ce blog !

Dénoncez-vous l’ami corbeau (ou pas). Merci pour cette jolie attention.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “les corbeaux sont mes amis

  1. Cristophe

    J’aurais oublié de signer une carte que j’ai envoyée avant le 17 janvier (date du retour à la maison) ?
    Mais je ne me rappelle pas avoir parlé de soupe… En fait je ne me rappelle point du tout ce que j’ai écrit.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *