ce que je n’ai pas fait à Porto

portoPetite liste de toutes les activités plébiscitées par la plupart des guides, des blogueurs (et euses) et que je n’ai pas faites à Porto pour différentes raisons :

  • Prendre des photos de moi, de mon chéri, des gens, des trucs qu’on voit – Pourquoi ? Parce que je suis nulle en photo (aux deux sens du terme : moche et malhabile) et que je préfère regarder les trucs avec mes vrais yeux, et pis ça fait travailler la mémoire et pis on trouve des photos très très belles sur internet (la preuve avec celle-ci trouvée sur Porto)
  • Rentrer dans la fameuse librairie Lello qu’est belle comme tout (et qui aurait inspiré l’auteure d’Harry Potter) – Pourquoi ? Parce qu’ils font payer l’entrée. Bon OK, 3 euros, ce n’est pas cher mais le principe (payer pour entrer dans une boutique) me débecte. Alors, j’ai scanné tout ce que je pouvais voir de l’extérieur avec mes yeux bio-ioniques et pis c’est tout.
  • Survoler la ville en hélico – Pourquoi ? Dois-je vraiment t’expliquer pourquoi ?
  • Goûter aux Tripas à Moda do Porto – Pourquoi ? Ben euh, je ne sais pas si je l’ai déjà dit mais je ne mange plus de viande depuis un moment (enfin si, une ou deux fois par AN) mais là, l’idée des tripes, ben euh… bof de bof.
  • Boire un thé au Majestic Café – Pourquoi ? Y’avait une queue de deux kilomètres (j’exagère : en fait, il y avait une petite dizaine de personnes devant nous) et il caillait grave. A la place, nous sommes allés boire un chocolat chaud dans un bouiboui en mangeant des tartines de pain de mie grillés avec du beurre salé (apparemment, c’est LE goûter préféré des Portuans sauf qu’ils prennent du café au lait très sucré à la place du chocolat). Du coup, je me suis aperçue que le chocolat chaud était du vrai chocolat épais fait à partir de plaques de chocolat (et pas à partir de poudre chocolatée) et ça, ça m’a fait un petit coup de madeleine (de Proust, rapport à ma vieille tante qu’est morte). Note : depuis plus d’un an je ne mange plus de sucre ajouté mais je fais une exception exceptionnelle de 10 jours !
  • Visiter une cave de vinho de Porto et finir par une dégustation – Pourquoi ? On est arrivé trop tard ! Elles ferment vers 17 heures. Je ne comprends toujours pas pourquoi les cavistes décident de lâcher dans la nature des tonnes de touristes bourrés en fin d’aprèm dans des rues pentues de la mort mais bon, ça doit les faire rire. Du coup, on a fait la dégustation dans un bar au bord du Douro (le fleuve) et on est sortis bourrés mais sur du plat – ce qui change tout !
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “ce que je n’ai pas fait à Porto

    1. marie 2.0 Post author

      Ben des tas de trucs : des visites de parcs, de petites rues pentues, de musées… dont une expo d’œuvres jusqu’ici inconnues de Mirò. J’ai mangé de la morue, des glaces, bu du chocolat chaud, dormi… la routine quoi !!

      Reply
  1. Andreia - Blurrylines

    Waouh, je ne savais pas que la visite de la librairie Lello était devenue payante. Quand j’y étais allée il a 5-6 ans, ce n’était pas le cas…
    C’est sympa d’avoir un point de vue différent sur les reco des guides :)

    Reply
    1. marie 2.0 Post author

      Merci Andreia pour ton commentaire. C’est vrai que c’est un moyen de faire de l’argent facilement (peut-être que les livres se vendent moins bien ??) !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *