zone de confort

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

J’ai acheté un jeu idiot. C’est un jeu de cartes. Il peut se jouer tout seul mais le mieux est quand même de jouer à plusieurs. Pour l’instant, je joue seule. J’ai quand même recruté une copine pour un des challenges – on a prévu de le faire quand elle rentrera du ski.

Chaque dimanche, on tire 3 cartes de défis simples et 1 carte de challenge hebdomadaire. Le jeu est censé nous aider à sortir de notre zone de confort en faisant ce qui est écrit sur les cartes.

Certains défis sont complétement absurdes et je ne comprends pas bien comment on peut les réaliser dans la vie réelle (par exemple : passer deux jours avec un bandeau sur les yeux – tu me diras comment tu fais pour aller au boulot, tiens !), d’autres sont beaucoup trop simples (du genre : finir de se doucher avec de l’eau glacée pendant deux jours – vu que c’est quelque chose que je fais déjà tous les jours) mais certains sont plutôt drôles.

Cette semaine, j’ai eu de la chance :

  • défi n°1 : apprendre un tour de magie et le montrer à 3 personnes (normalement à des inconnus mais j’ai décidé que ce serait déjà pas mal que je le montre à 3 personnes connues)
  • défi n°2 : dormir une nuit par terre au pied de mon lit (les chats vont paniquer mais bon, soit)
  • défi n°3 : prendre un cours de théâtre (j’ai des pistes)
  • défi hebdomadaire : complimenter un inconnu par jour pendant une semaine (aujourd’hui, j’ai dit à une de mes stagiaires – une personne connue donc – que j’aimais bien ses boucles d’oreille)

Si ça vous dit de participer, n’hésitez pas ; plus on est de fous, plus on rit (paraît-il).

A part ça dans ma vraie vie, je lis beaucoup sur le manque, l’autonomie affective, le deuil des relations… J’ai besoin de comprendre pour essayer de grandir. J’en parlerais peut-être une prochaine fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “zone de confort

  1. Cristophe

    Ce besoin de comprendre est compréhensible mais peut-on comprendre et ne serait-il pas mieux d’accepter de ne pas tout comprendre et comme un con prendre ce qui vient ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *