mange, prie, aime

mange_prie_aime

Ouais… Vous avez sans doute vu ce film (je l’ai vu et ne l’ai pas trouvé très bon mais bon, là n’est pas le propos).

Je ne ressemble pas franchement à Julia Roberts (nan je vous jure, même de loin, on ne peut pas nous confondre) et du coup ma vie ne ressemble pas vraiment à un film sentimental.

Ma version à moi est présentement : dors, ramasse du pipi et du vomi (quand ce n’est pas du caca) et remercie yoyo pour ses cadeaux pourris.

1. je dors, je dors, je dors… Je ne sais pas d’où ça vient mais je n’arrête pas de pioncer (sauf évidemment quand je vais boire des coups dans un certain bar où se trouve un certain nouveau serveur dont je ne connais même pas le prénom – je vous avais prévenu que je parlerai toujours de mes histoires sentimentales imaginaires – la seule chose que je crois savoir de lui c’est qu’il a 44 ans – crotte de bique, plus vieux que moi, c’est assez rare pour le signaler)

2. ma blanchette est de plus en plus sénile et pisse immanquablement à proximité de la litière mais pas DANS la litière et fait caca pareil, et pis pour que ce soit plus drôle la totalité des chats dégueule à qui mieux mieux… beurk, ça me dégoute, je passe ma vie à ramasser des trucs dégueux et à laver partout (quand je ne dors pas ou n’admire pas le nouveau serveur de ce fameux bar où je vais souvent – et si ça se trouve, il est con comme ses pieds)

3. yoyo me couvre littéralement de cadeaux en tout genre mais surtout du genre pourri. Ce matin y’avait ça dans une de mes savates :

cadeau_yoyo

Je me dis que je vais le déposer sur le comptoir de ce fameux bar devant le nouveau serveur. Si ça se trouve, il va comprendre le message. J’ai jamais essayé comme méthode de drague (il faut dire que je n’ai jamais essayé aucune méthode de drague), celle-ci en vaut peut-être bien une autre (comme celle qui m’a été conseillée par une copine (écrire mon prénom et mon numéro de téléphone sur une serviette et lui donner en partant), que j’ai eu l’idiotie de répéter à une autre copine et que cette écervelée a bien failli mettre en pratique pour moi (faut dire qu’elle était un peu pompette) – je l’ai stoppée juste à temps – bon finalement, elle n’est pas si écervelée que ça, en fait…). Il est beau quand même, il a plein de tatouages sur un bras (et peut-être ailleurs) et si ça se trouve, il est con comme la lune.

La lune ? La lune !! Mais oui, ça doit être la lune…

Putain de merde, ma vie  est un soap…

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “mange, prie, aime

  1. Audrey et Cristophe

    Tu ne ressembles pas à Robert Joulia quand même !? (Cristophe)
    Tu as piqué ta musique dans un vieux jeu vidéo ? (Audrey)
    Il faut écrire ton prénom et ton tel sur le ventre du lézard* ! (Audrey et Cristophe)

    * En bonne Corrézienne je dis « rapiette » mais faut que tout le monde comprenne…

    Reply
    1. marie 2.0 Post author

      Qui est Robert Joulia ?
      Oui…
      Tu as bien fait de traduire parce que je ne connaissais pas. Et oui, c’est effectivement une bien bonne idée sauf que le lézard a fini à la poubelle ; mais pas grave parce que je suis sûre que Yoyo va m’en fournir un autre bientôt et là, je suis absolument certaine que le coup du lézard, on ne lui aura jamais fait au beau serveur – du coup, je gagnerai sûrement le prix de l’originalité (mais s’il succombe, je me demande s’il ne vaudrait pas mieux pour moi que je fuie (pas sûre de la conjugaison) le plus rapidement possible loin de lui).

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.