la source

la_source

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins ce soir : je suis retournée à la source… La source ? Le loup quoi, je suis retournée voir le loup – z’allez pas faire les vierges effarouchées quand même (d’ailleurs, je me faisais la réflexion il y a quelques temps que, dans les contes, mes personnages préférés – ceux qui me faisaient frisonner de plaisir – c’était les loups, les ogres, les dragons et toute la ribambelle des méchants ; j’ai toujours trouvé les princes charmants très niais). Cette parenthèse est finalement un peu longue et mériterait d’être développée chez un psy mais là, je n’ai pas le temps.

Quoi, vous n’avez pas compris ? Ben, j’ai rempilé avec zou. Il se trouve que je suis plus heureuse avec que sans alors même si blablablabla et d’autres trucs, il faut que je me fasse une raison : on ne se refait pas. Je suis seulement moi et je suis faible – enfin, ma chair est faible.

Celles et ceux qui suivent savent que j’ai traversé un long long très long désert sexuel et en attendant de trouver mieux (pas sexuellement mais affectivement parlant), il se trouve que zou me convient parfaitement.

Je dirais même qu’on se complète bien de ce point de vue là. Evidemment, vous n’aurez aucun détail croustillant puisque ça ne concerne pas que moi mais disons qu’on s’éclate pas mal tous les deux. Et partant du principe qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, et bien moi je dis, pourquoi pas, non ??!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “la source

  1. Cristophe

    Si tu veux donner des détails (croustillants ou non), tu révèles à zou l’existence de ce blog et tu lui demandes l’autorisation de publier… C’est comme ça que j’ai fait. d:-)

    Reply
    1. marie sans importance Post author

      Oulala ! Nous sommes loin de ce niveau d’intimité là. Ce qui est tout à fait paradoxal, j’en conviens !!

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.